apart-complex

Conséquence: de plus en plus d’employés et d’ouvriers sont obligés de quitter la région parisienne. Les cadres supérieurs s’éloignent, eux, des grandes métropoles

Qui l’aurait cru il y a un an! Les prix de l’immobilier flambent en Île-de-France et baissent à Paris. L’«effet Covid» qui a poussé plusieurs ménages à quitter la capitale pour acheter un logement plus grand en Petite ou Grande Couronne, à défaut de campagne. Les Parisiens se sont rués sur les maisons franciliennes avec jardins ou terrasses dont les prix ont grimpé de plus de 9% à 3425 euros le m² entre les premiers semestres 2020 et 2021, selon un bilan réalisé par Century 21, l’un des poids lourds du marché immobilier. Conséquence: les délais de vente fondent comme neige au soleil, de 81 à 64 jours sur la même période.

Autre enseignement majeur: ce sont désormais les cadres moyens qui «drivent» le marché francilien. Et non plus les employés et les ouvriers qui avaient déjà totalement disparu de Paris (à peine plus de 3% des acquisitions aujourd’hui). Les premiers pèsent plus de 42% des transactions, en hausse de près de 19% sur un an, là où les seconds ont vu leur part dégringoler de près de 20% (!), à 30%. La faute à des prix qui deviennent déjà insupportables pour eux. De là à les pousser hors de la région parisienne?….

lire la suite ici (article paru sur Figaro Immobilier)